Aller au contenu principal

Plan de sobriété énergétique

La sobriété énergétique consiste à réduire la consommation d’énergie par un usage approprié. Elle est à distinguer de l’efficacité énergétique qui concerne essentiellement la performance des équipements.
Pour exemple, la sobriété énergétique consiste à réduire la température de chauffage de quelques degrés, tandis que l’efficacité énergétique s’obtient en isolant les bâtiments afin qu’ils consomment moins, tout en assurant le même confort thermique.

Un contexte national tendu...

Dans un contexte post-covid déjà perturbé, l’explosion des coûts de l’énergie et les risques de pénurie impactent significativement les français (foyers, entreprises, administrations…).

Le gouvernement a présenté le 6 octobre dernier son « Plan de sobriété énergétique », qui a pour but de réduire la consommation d’énergie française de 10 % en deux ans. À court terme, l’objectif est de minimiser les risques de coupure d’électricité cet hiver, et de réduire notre dépendance énergétique dans un contexte de réduction des importations de gaz russe.

... et un contexte local particulier

La commune de Grand-Champ possède un tarif protégé dans le cadre d’un marché groupé porté par « Morbihan Energie » pour la période de 2021 à 2023. Ce groupement d’achat, établi en 2020, permet de bloquer le prix de la facture des 180 communes qui s’étaient portées volontaires pour l’intégrer, dont la commune de Grand-Champ. Avec la mutualisation de l’achat de l’électricité, les collectivités payent 50 € le mégawattheure, alors qu’actuellement sur le marché, le prix du mégawattheure est de 500 € (Source Morbihan Energies- octobre 2022).

À noter que le nouveau contrat groupé pour la période de 2024 à 2027 est en cours de discussion. Les conditions risquant d’être moins favorables, la commune de Grand-Champ agit en adoptant un plan de mesures destinées à favoriser davantage de sobriété énergétique.

 

Les mesures prises par la Commune de Grand-Champ

Face à ce constat, la Municipalité a élaboré un plan de sobriété énergétique, s’appliquant à plusieurs domaines, et dans deux pas de temps :

  • des mesures immédiates et rapides à mettre en place, par le « service bâtiment » de la Commune. Il s’agit là d’un travail en régie, permettant une grande réactivité.
  • et des mesures structurelles, menant à une meilleure efficacité énergétique. La Municipalité travaille activement pour établir une stratégie d'analyse, de ciblage et d'investissement à but d'amélioration énergétique de ses usages (rénovation énergétique, pilotage des usages...)
    Ces mesures nécessitent un audit énergétique dès 2023 sur 5 bâtiments communaux, considérés énergivores. Dans ces mesures, la Municipalité prévoit également la poursuite du plan de remplacement des ampoules classiques par des ampoules LED pour l’éclairage public.
     

Le plan d'action

Le chauffage et l'eau chaude sanitaire

La Municipalité adapte au maximum les températures dans les bâtiments utilisés pour assurer le confort, sans surchauffer inutilement.

  • Action 1 : Maintenance préventive des bâtiments communaux (optimisation des contours de fenêtres, de portes, équilibrage et désembouage des circuits de chauffage). Le changement des radiateurs de la médiathèque et de la maison des associations a déjà été effectué, dans la foulée seront équipés la Mairie, la maison de l’enfance Ti Mômes, la partie administrative des Services Techniques
  • Action 2 : Décaler la mise en chauffe des bâtiments en fonction de la météo : début de chauffe en semaine 44
  • Action 3 : Paramétrer les températures d’ambiance dans les bâtiments : . dans les bâtiments municipaux (dont l’Espace 2000 et les bâtiments de la petite enfance) : la consigne est à 19°C pour les radiateurs, . pour les gymnases : 15 °C dans les salles, 18°C pour les vestiaires
  • Action 4 : Maintien de l’eau chaude dans les bâtiments communaux uniquement pour les douches
     

L'éclairage public

  • Action 1 : À compter du 24 octobre 2022, par arrêté du Maire : réduire les plages horaires de l’éclairage public sur tout le territoire communal, y compris les ZAE de Lann Guinet et Kérovel.
    Le matin : Allumage du lundi au vendredi à 6h30 et samedi/dimanche à 7h, avec extinction contrôlée par horloge astronomique (calé sur le lever du soleil),
    Le soir : Extinction du lundi au vendredi à 21 h et samedi/dimanche à 22h, avec allumage contrôlé par horloge astronomique (calé sur le coucher du soleil).
  • Action 2 : Les giratoires situés en entrée de bourg, sur les routes départementales ne seront plus éclairés.
  • Action 3 : Pour les terrains de foot et de rugby : obligation de pratiquer les entrainements sur le terrain synthétique, dès que celui-ci est libre, car il s’agit d’un terrain équipé d’éclairage LED.
  • Action 4 : Informer l’ensemble des utilisateurs d’équipements publics des mesures mise en oeuvre et les inciter à respecter les consignes. Une vigilance particulière sera demandée à toutes les associations utilisant les salles et équipements de la Commune pour éteindre les lumières et chauffages si allumés après les activités. Les plannings de réservation étant gérés par la Mairie, il sera simple d'identifier les associations ne respectant pas les consignes d'utilisation et induisant anormalement des consommations énergétiques !
     

Les illuminations de Noël

La période d’illumination de Noël est fixée du 3/12/2022 au 2/01/2023. Le périmètre d’illumination sera restreint par rapport aux années précédentes :

  • aux deux places (Église et Mairie), ainsi que sur l’axe les reliant,
  • une guirlande en traversée de route sera installée sur les entrées de bourg (Vannes, Baud, Locmaria, Plumergat).

Les horaires d’illumination seront calqués sur celles de l’éclairage public.

Bon à savoir : Le coût de l’éclairage LED des illuminations de Noël est estimé à 1,5 € par jour, soit moins de cinquante euros pour ce mois d’illuminations !

Et pour aller plus loin...

Électricité, gaz, eau, carburant… Quelle que soit la ressource utilisée, la Commune de Grand-Champ poursuit ses efforts et ses réflexions pour limiter son empreinte écologique, améliorer les performances de ses installations et accompagner les habitants dans cette démarche.