Aller au contenu principal

exposition FKV37

« FKV37 n’est ni un homme, ni une femme, ni un collectif. C’est un concept, une aliénation de la société sans origine sexuelle, sociale ou raciale. Une forme d’expression qui s’envole comme une nuée d’oiseaux, insaisissable. Son ou ses créateurs ne souhaitent pas être identifiés ou personnifiés, car c’est comme cela qu’ils ou elles vivent et ressentent l’art. Anonyme et sauvage." (Violaine Pondard).

Les premières actions de FKV37 en 2016 rejetteront tout rapport à l’argent et seront réalisées uniquement avec des ressources gratuites (récupérations, dons) : ce seront des gravures grands formats affichées dans la rue. L’affichage est offert à la vue du badaud mais s’arrache si l’on veut se l’approprier. Les thèmes sont traités de manière métaphorique et inclusive, soit par des animaux non humains soit par des humains cagoulés.
En 2019 FKV37 renoue avec la spontanéité de peindre directement sur le support, il commence alors une série de peintures murales grand format, où les compositions sont simples et épurées, la palette ne dépasse jamais deux couleurs (jaune et rouge) en plus du noir et blanc. Et l’impact sera la recherche première de la série.

Pour cette exposition, l'entité FKV37 propose une rétrospective de ses travaux en atelier sur ces derniers mois. Variant les traités (peinture, gravure, dessin...), et présentés comme un ensemble, l'artiste nous livre une vision du monde allégorique et sensible.

>> Exposition visible à l'atelier de la Villa Gregam, du 8 au 16 février. Du mardi au dimanche de 14h à 18h.
>> Informations (visites, rencontres avec l'artiste, accueil de groupe) au 09 62 67 61 86.